Compagnie Océane

Compagnie Océane les îles du Morbihan, abordez le rêve !
Rechercher
 

Une île à découvrir

  

Entrée de Port-TudyLes coureaux franchis, Port-Tudy se dessine… les premières couleurs de l’île se dévoilent. Une promesse de ce qui vous attend le long des sentiers côtiers et des ruelles des hameaux fleuris.

 

L’Île de Groix, c’est  8 kilomètres de long et 3 kilomètres de large de trésors d’une extrême rareté. Le littoral rocheux baigné d'eaux limpides est ponctué de belles plages et de criques sauvages dont le sable fin se pare de nuances allant du blanc brillant du mica au rouge foncé du grenat. La pointe des Chats et la plage des Sables Rouges sont autant d’exemples de ces richesses minéralogiques. Mais la plage des Grands Sables reste la plus grande énigme de l’île. En plus d’être une magnifique plage de sable fin et d’eau turquoise, cette plage convexe, unique en Europe, est agrémenté d’un banc de sable vagabond. En effet, au gré des marées, elle se déplace, parfois d’une dizaine de mètre au cours d’une année, vous pourrez ainsi revenir et découvrir une nouvelle plage.

 Vues de l'ILe de Groix

    Les Grands Sables                                Port Saint-Nicolas                                La pointe des Chats

 

Au sud de l’île, la côte sauvage offre de merveilleux points de vue : non loin du charmant port naturel de Saint-Nicolas, on frissonnera devant «le trou de l’enfer», une impressionnante échancrure taillée dans la falaise. À ce patrimoine rare s’ajoutent une flore et une faune maritimes aussi riches qu’originales.

 

Le clocher de l'église de l'Ile de GroixSi l’île est un trésor, ses habitants n’hésitent pas à le partager généreusement. De l’époque où ils « naviguaient » au thon, l’île de Groix a su conserver la chaleur et la simplicité de ces marins au grand cœur. Comme un souvenir à la mémoire de cette épopée prospère, les groisillons ont ornés le clocher de leur église d’un thon. Une visite à l’écomusée vous racontera cette période faste pendant laquelle l’Ile de Groix était le 1er port français d’armement au thon germon (thon blanc). Pendant près de 70 ans, entre 1870 et 1940, de nombreux thoniers débarquaient leur pêche sur l’île où étaient installées bon nombre de conserverie. Vous aurez tout le loisir, lors de la montée vers le bourg, d’admirer les belles maisons d’armateurs qui subsistent encore de cette époque.

 

 

Le vélo est le véhicule parfait sur l’île, 40 km de chemins lui sont dédiés. Les infrastructures sont restées modestes : pas de feu tricolores et un seul rond point, le rêve quoi.

 

En sillonnant l’intérieur de l’île, vous découvrirez des villages pittoresques, aux maisons de pêcheurs entièrement construites en pierre et aux façades colorées, et des vallons verdoyants où se nichent fontaines, lavoirs et sites mégalithiques.

 

Randonnées sur la lande ou farniente sur les plages de sable blanc ou grenat, tout ici est réuni pour faire de l’Ile de Groix un paradis à taille humaine.